Un pont entre les églises d'orient et d'occident

Service d’écoute et d’accompagnement spirituel

Exorcisme auquel nous préférons « Rites de délivrance » est un grand mot que l’on utilise sans en connaître et le sens et les implications .

Il correspond à une nécessité très rare ! Mais il est plus judicieusement remplacé par divers rites mieux adaptés aux besoins réels des personnes en difficultés diverses

Un service d’écoute et d’accompagnement par la prière a été mis en place dès 1983. Il n’a jamais cessé de fonctionner . Plus de 10 prêtres ont assuré durant ces années ce service sous la direction du père Leonid que feu Mgr Patrick (Truchemotte) avait chargé d’organiser en Normandie et Bretagne .

Aujourd’hui dans la Mission Byzantine de la Sainte Croix, seul le père Leonid rempli cet office.

Ecouter

Oui, écouter son prochain est indispensable, entendre sa parole et ses non-dits, ce que la peur, la pudeur ou la frayeur inhibent. Ecouter l’autre, au-delà des mots et observer ce que dit le corps. C’est là que le prêtre doit user de discernement et ensuite pour aider et libérer, accompagner avec amour et dignité .

Accompagner

Avec douceur et empathie, avec la parole, le rite et la prière.

La parole pour créer l’harmonie, le rite pour établir le lien spirituel et recevoir la protection , la prière pour dialoguer avec soi-même, avec Dieu.

Prière et réconciliation

Réconcilier, se réconcilier, avec soi, les autres , Dieu… rétablir le lien rompu , tout cela se fait à deux pour commencer et à deux rebâtir le pont qui sépare les deux rives de la vie et comprendre que ce pont enjambe un fleuve impétueux d’illusions, de dérives, de perditions en tous genres.

La prière c’est aussi la main tendue

La prière est libératoire

Cure d’âme

En quelque sorte l’ensemble d’une entrevue est une cure d’âme. Cette entrevue débute par un signe de croix et la parole divine et se termine de même et parfois de façons si discrète que toute forme spirituellement agressive est totalement abolie. Entre ces deux pôles se placent l’écoute, le dialogue, en accompagnement et le rite proprement dit, libératoire.

Quelle que soit votre souffrance, appelez nous au 06 33 56 21 77 ou écrivez nous via notre formulaire de contact ici

PRECISIONS :  AUCUN DE NOS PRETRES N’EST AUTORISE A EXIGER UNE REMUNERATION POUR CET OFFICE D’EGLISE

Comments are closed.